[Une petite armoire d’internat]

| 4 commentaires

armoire internat vintage rénovée

Chose promise, chose due! Voici l’histoire de mon dernier relooking de meuble en date: celui d’une petite armoire d’internat.

Je l’ai chinée du côté de Langres, en Haute Marne. Elle avait probablement quitté l’internat depuis quelques temps pour intégrer la salle des institutrices. Il y avait plusieurs indices :  le noms des maîtresses sur les étagères et de l’encre. Des taches d’encre violette, bleue, rose et jaune qui devait certainement servir pour le polycopieur de l’école.  Aaaah, le polycopieur qui produisait ces feuillets à la forte odeur d’alcool que tous les mômes reniflaient à plein nez. L’odeur de l’école maternelle! Nostalgie, quand tu tiens…

armoire internat avant 1

Une de maîtresses, plus maniaque que les autres ou qui en avait tout simplement marre que l’encre ne déteigne sur les fournitures, avait recouvert son étagère tâchée d’encre de papier Venilia fleuri.

J’imagine que les instit’ ont eu besoin de davantage d’étagères pour ranger les affaires de leur classe et on ajouté avec les moyens du bord (clous et colle) des petits tasseaux pour supporter des planchettes rapportées. Elles ont pu également le demander au concierge de l’école communale, l’homme à tout faire, l’intendant, qui leur a bricolé ça en un tournemain. « Merci M’sieur Tankosicz », lui auraient-elle clamé! « Que ferait-on sans vous? », auraient-elles ajouté.

armoire internat avant 2Une clé a été égarée. Une petite étiquette rappelait aussi de maintenir les portes fermées à clé et de ne pas laisser la clé sur la serrure, dès fois qu’un garnement ait l’idée de venir fouiller dans l’armoire des maîtresses. Peut être y gardait-elles aussi un peu de café et quelques gourmandises qu’elles se partageaient pendant les récrés en espérant que « Tanko » comme elles le surnommaient entre elles ne viennent pas leur voler un peu de ce moment entre filles. « Hé, Fabienne, viens boire ton café, il va être froid! Je te remplace avant que la cloche ne sonne! »

armoire internat avant 3

Au revoir Annie, Fabienne, Murielle…la petite armoire que vous avez connue va servir à un marmot. Mais cette fois, elle veillera sur les nuits d’un petit garçon qui ne saura peut être jamais ce qu’est un polycopieur.

armoire internat apres

Pour retrouver une nouvelle jeunesse, cette armoire a tout d’abord été dépoussiérée, débarrassée de ses étiquettes, nettoyée, poncée. Nul besoin de remettre le bois à nu mais juste de poncer pour « casser » le vernis appliqué par dessus la peinture glycérophtalique. Les blessures du temps ont été comblées à l’aide de pâte à bois puis de gras à laquer puis poncées à nouveau. Des tasseaux ont été recollés là où il en manquait. Les vieilles étagères trop abîmées pour être réutilisées ont été remplacées par du médium coupé à la bonne dimension.

Cette phase de préparation achevée, l’intérieur comme l’extérieur a été sous couché. Enfin, les couleurs ont été appliquées: gris anthracite satiné pour l’extérieur, bleu turquoise mat pour l’intérieur.

Le finitions ensuite: pose de toutes nouvelles façade de serrure et rachat d’une clé, mais pas aussi jolie que celle d’origine. Puis, pour lui donner sa nouvelle fonction d’armoire pour ranger le linge du p’tit gars, pose d’un tube pour constituer une penderie.

armoire avant après1

armoire avant après2

armoire avant après3

armoire avant après4

4 Commentaires

  1. Oh joli travail ! Elle est magnifique comme tout. J’aime les couleurs. Et alors, la forme de la clé de gauche, waouh !

    • Merci beaucoup.Ces compliments font chaud au coeur.
      Booboo

  2. Sublime !! Excellent choix de couleurs en duo !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.